Autres informations et services officiels : www.belgium.be federal logo

Pré-distribution de comprimés d'iode

Pourquoi distribuer anticipativement des comprimés d'iode? 

Le risque d'accident nucléaire est faible, mais pas nul. En cas d'accident grave, différentes substances radioactives peuvent être libérées dans l'air. La meilleure protection est de se mettre à l'abri en entrant dans un bâtiment ou en y restant, en fermant portes et fenêtres, en coupant les systèmes de ventilation (climatisation) et en écoutant les recommandations des autorités à la télévision, à la radio, sur les sites web officiels et dans les médias sociaux. 

Si de l'iode radioactif est libéré, l'utilisation de comprimés d'iode peut offrir une protection supplémentaire. La distribution préalable de comprimés d'iode permet de gagner du temps et d'agir plus efficacement en cas d'accident nucléaire.

Comment les comprimés d'iode agissent-ils? 

L'iode radioactif est absorbé par le corps, par le biais du système respiratoire et du système digestif, et même par la peau. La thyroïde stocke l'iode radioactif jusqu'à saturation, causant ainsi une irradiation "de l'intérieur". Cette irradiation continue augmente le risque de cancer de la thyroïde. La saturation de la thyroïde par l'iode non radioactif contenu dans les comprimés empêche l'accumulation d'iode radioactif. Pour être efficaces, les comprimés d'iode doivent toutefois être pris au bon moment. En cas d'accident nucléaire, ils ne peuvent donc jamais être pris sur une initiative propre, mais uniquement sur recommandation des autorités.