Autres informations et services officiels : www.belgium.be federal logo

Votre rôle en tant que prestataire de soins

Encourager à aller chercher des comprimés d'iode

En tant que prestataire de soins (médecin généraliste, gynécologue, pédiatre, sage-femme, etc.), il vous appartient d'encourager activement les familles avec enfants, les femmes enceintes et les femmes allaitantes à se procurer des comprimés d'iode auprès de leur pharmacie. 

Dans un rayon de 20 kilomètres autour d'un site nucléaire (10 km pour l'IRE Fleurus), vous pouvez encourager les groupes sensibles ainsi que tous les autres habitants à aller chercher des comprimés.

Conseiller et dépister

En tant que prestataire de soins, vous pouvez jouer un rôle important en confirmant, répétant et éclaircissant l'information reprise dans la notice et sur ce site web. Vous contribuerez ainsi à éviter les effets iatrogènes indésirables imputables à une prise d'iode inappropriée en cas d'accident nucléaire.

Il conviendrait, en dehors de tout accident nucléaire, qu'en tant que médecin généraliste/spécialiste, vous discutiez au préalable avec vos patients de l'utilisation éventuelle de comprimés d'iode, en particulier avec les patients qui ont déjà une maladie de la thyroïde (connue ou non) ou avec ceux chez qui la prise de comprimés d'iode peut avoir des effets secondaires graves.

Vous pouvez aussi contribuer dans une large mesure à un usage correct: en cas d'accident nucléaire, les comprimés ne peuvent jamais être pris sur une initiative propre, mais uniquement sur recommandation des autorités. 

En cas d'accident nucléaire, les autorités préciseront à la radio, à la télévision, sur internet, par sms et au moyen de haut-parleurs, qui doit prendre ces comprimés d'iode et quand. 

Afin d'accompagner correctement vos patients lors d'un accident nucléaire, il importe que vous vous teniez informé(e) des recommandations des autorités

Rassurer en cas d'effets secondaires

Si la prise des comprimés d'iode s'avère nécessaire lors d'un accident nucléaire, il vous appartient de rassurer les patients présentant des effets secondaires.  

Les effets secondaires graves sont très rares. Les effets secondaires banals tels qu'un goût de métal, des troubles gastro-intestinaux ou une légère éruption cutanée sont plus fréquents, mais ne présentent aucun caractère de gravité et disparaissent spontanément dès l'arrêt de la prise d'iode. 

Contrôle médical après la prise de comprimés d'iode.

Lorsque des comprimés d'iode ont été administrés à des femmes enceintes, des femmes allaitantes ou des nouveau-nés, il est indispensable d'effectuer un contrôle de la fonction thyroïdienne du bébé. 

Un contrôle médical après la prise est également indiqué chez les personnes qui souffrent de maladies de la thyroïde ou qui en ont souffert.